Eviter les carences nutritionnelles en période de stress

Eviter les carences nutritionnelles en période de stress

Quand il vous manque des vitamines et des minéraux

Ces derniers temps, vous êtes souvent fatigué-e et manquez de concentration. Vous pensez que cela vient sûrement du stress et espérez que cela ira mieux quand le projet sur lequel vous travaillez sera enfin terminé. Mais cette baisse de performance pourrait être un signal d’alarme: votre organisme ne reçoit pas suffisamment de vitamines et de minéraux.

Les carences nutritionnelles sont-elles vraiment uniquement dues à une alimentation peu variée? Oui et non. Une carence apparaît toujours lorsque les besoins sont supérieurs à la quantité de micronutriments absorbée quotidiennement. Mais cet équilibre est sensible au stress.

5 signaux d’alerte

Signes d’une carence en micronutriments

Nervosité

Troubles de la concentration

Sensibilité accrue aux infections

Perte de cheveux

Tensions musculaires

Causes

Facteurs d’augmentation des besoins en vitamines

Stress (permanent)

Alimentation peu variée

Sport intensif

Grossesse et allaitement

Tabagisme

Apports nutritionnels réduits (en cas de maladie, p. ex.)

Alimentation réduite chez les personnes âgées

C’est un fait: le stress engloutit les vitamines.

Lorsque votre organisme passe dans cet état d’alerte, de nombreux processus – battements du cœur, pression artérielle, tension musculaire, transmission de signaux au sein du système nerveux – s’emballent. Chacun d’entre eux nécessite des vitamines et des minéraux.

L’organisme consomme davantage de vitamines du groupe B, de vitamine C, de magnésium, de zinc et de calcium, car ces nutriments sont directement impliqués dans la réaction de stress. Si vous n’augmentez pas immédiatement vos apports pour compenser, votre bilan micronutritionnel est perturbé et vous développez des carences en vitamines et en minéraux.

Une carence en vitamines pèse sur l’organisme.

Vous le sentez: vous êtes nerveux/nerveuse et avez du mal à vous concentrer, vos muscles sont tendus, vous êtes plus sujet-te aux infections.

Lorsque vous êtes déjà mis-e à rude épreuve physiquement ou nerveusement, des apports insuffisants engendrent un stress  supplémentaire pour votre organisme.

Stress permanent? Il est temps de réagir!

Lorsque le stress perturbe les apports en micronutriments, il faut le maîtriser le plus rapidement possible: un stress permanent épuise l’organisme et peut rendre malade.

Certaines périodes de stress sont bien sûr inévitables: vous ne pouvez pas échapper aux examens importants ou aux exigences de votre travail.

Comment prévenir les carences en vitamines dues au stress?

Dans ces phases de fortes sollicitations, veillez à adapter vos apports en micronutriments à la hausse de vos besoins. En premier lieu, résistez à la tentation de vous tourner vers la restauration rapide. Dans les périodes de stress, l’organisme a le plus urgemment besoin de légumes et de fruits frais en quantité.

Pour des apports sans faille, il peut aussi être judicieux de prendre des vitamines et des minéraux en complément de l’alimentation. N’hésitez pas à vous rendre dans votre pharmacie ou votre droguerie pour obtenir des conseils médicaux compétents sur les préparations multivitaminiques et à base de minéraux. On vous y indiquera si une supplémentation est adaptée dans votre cas et quel produit peut vous convenir.

 

Des fruits et légumes en quantité pour garantir de bons apports

5 par jour

 

Les fruits et légumes apportent beaucoup de vitamines et de minéraux. La règle d’or «5 par jour» s’est imposée partout dans le monde: il est recommandé de consommer cinq portions de fruits et légumes par jour. Selon la Société Suisse de Nutrition (SSN)*, nous devrions ainsi consommer quotidiennement 600 g (5 x 120 g) de fruits et légumes.