Vitamines et minéraux

Vitamines et minéraux

Pourquoi sont-ils si importants en cas de stress?

Une alimentation variée est notre plus précieuse alliée lorsque nous devons être performants – dans nos études, au travail ou dans notre vie privée. Il ne s’agit pas seulement de se donner bonne conscience. Dans les périodes de stress, notre organisme a besoin de davantage de vitamines et de minéraux qu’en temps normal.

Chacun sait que les vitamines sont bénéfiques à la santé. Mais pourquoi? La réponse est simple: les vitamines et minéraux, également appelés micronutriments, sont essentiels à d’innombrables processus vitaux qui se déroulent dans notre organisme.

Ils participent entre autres au métabolisme, aux défenses immunitaires et à la transmission des signaux entre les cellules nerveuses. Mais les vitamines et les minéraux interviennent aussi quand notre organisme déploie son plan d’urgence, c’est-à-dire quand nous présentons une réaction de stress.

Définition

 

Les vitamines et minéraux sont des micronutriments dont l’organisme a absolument besoin, mais qu’il est incapable de produire pour la plupart d’entre eux.

Les vitamines sont des composés chimiques organiques.

Les minéraux (le calcium, le potassium, le magnésium, le sodium, le fer, l’iode et le zinc, p. ex.) sont des composés inorganiques.

Les minéraux dont la concentration est inférieure à 50 mg/kg de poids corporel sont appelés oligoéléments.

 

Bon à savoir

 

Les personnes qui ont une alimentation végétarienne ou végétalienne («vegan») doivent veiller à avoir des apports suffisants en vitamine B12, en fer, en iode, en calcium et en certains acides gras oméga-3.

Celles «qui mangent de tout» trouvent notamment ces nutriments dans des produits d’origine animale.

 

Beaucoup de vitamines ne peuvent pas être stockées

Notre organisme n’est pas en mesure de produire la majeure partie de ces micronutriments essentiels à la vie. Il n’est pas non plus capable de stocker un grand nombre de vitamines hydrosolubles (vitamine C, vitamines du groupe B), alors qu’il peut le faire avec les vitamines liposolubles (vitamines A, D, E et K).

Lorsque nous absorbons ces vitamines en quantités plus importantes que nécessaires, nous éliminons tout simplement l’excédent. Il est donc impératif de veiller à avoir des apports réguliers.

En cas de stress, une obligation: avoir une alimentation variée

En règle générale, une alimentation variée suffit pour assurer des apports réguliers. Les fruits et les légumes sont de formidables aliments pour atteindre cet objectif. Beaucoup d’entre eux apportent même plusieurs vitamines et minéraux à la fois. Si vous consommez en plus des céréales et, occasionnellement, des produits d’origine animale comme du lait, des œufs, de la viande et du poisson, vos besoins en micronutriments sont généralement bien couverts.

Toutefois, les besoins en vitamines et minéraux augmentent en période de stress. Notre organisme consomme alors notamment plus de vitamines du groupe B, de vitamine C, de magnésium, de zinc et de calcium. C’est à ce moment précis qu’il faut veiller à ce qu’aucune carence n’apparaisse.

Micronutriments: petites quantités, grands effets

En chiffres absolus, les quantités de vitamines et de minéraux dont nous avons besoin chaque jour sont faibles. Même s’il s’agit de seulement quelques milligrammes (un milligramme correspondant à 1 millième de gramme), voire parfois quelques microgrammes (1 millionième de gramme), leur absence se fait rapidement sentir.