Le minéral pour les périodes de stress

Le minéral pour les périodes de stress

Magnésium

Tremblements des paupières? Crampes musculaires après le sport? Vous connaissez sûrement ces signes, qui sont révélateurs d’un taux faible de magnésium. Lors d’une réaction de stress, nos muscles se tendent, notre cœur s’emballe et nos vaisseaux sanguins se contractent. Notre organisme consomme pour ce faire du magnésium – alors même qu’il utilise aussi ce minéral comme anti-stress.

Le magnésium participe notamment à la transmission de signaux entre les cellules nerveuses et musculaires et à la contraction des muscles, dont le muscle cardiaque. Par conséquent, une tension nerveuse ou physique majore les besoins en magnésium.

Dans le même temps, le magnésium rend les nerfs moins excitables, freine la libération d’hormones du stress et assure une dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui permet à la pression artérielle de redescendre.

Le magnésium tient le stress en échec

En d’autres termes: nous avons besoin de magnésium pour faire régresser une réaction de stress.

De même, nous devenons nerveux et irritables et sommes gagnés par une fatigue agitée lorsque notre taux de magnésium est faible. Un manque de magnésium peut même entraîner des troubles du rythme cardiaque.

Comment veiller à avoir des apports suffisants en magnésium?

La bonne nouvelle: de nombreux aliments contiennent du magnésium. C’est par exemple le cas des graines de tournesol, des noix de cajou ou des flocons d’avoine.

Lorsque vos besoins en magnésium augmentent en raison de tensions nerveuses ou de fortes sollicitations physiques – en cas de stress au travail ou lorsque vous faites beaucoup de sport, p. ex. –, une supplémentation en magnésium peut vous aider à couvrir ces besoins accrus.

Valeur de référence

Besoin quotidien en magnésium

 

Selon les recommandations de la Société Suisse de Nutrition (SSN)*, la valeur de référence chez l’adulte (à partir de 25 ans) est de 300 à 310 mg de magnésium par jour pour la femme et de 350 à 400 mg de magnésium par jour pour l’homme.